Le Monastère de Piedra avant le huitième centenaire de sa consécration

Architecture et Patrimoine artistique disperse


Conferencia de Herbert González Zymla, Universidad Complutense de Madrid

Jueves, 15 de febrero
Salón de actos, 19:00
Asistencia libre y gratuita

Presentación a cargo de:
Sergio Vidal Álvarez, Museo Arqueológico Nacional
Rocío Martín Bonet, Caminos del Románico

 

Le Monastère royal cistercien de Santa María de Piedra, était fondé à l’initiative du Roi Alphonse II d’Aragon en 1195, avec des moines qui provenaient du Monastère de Poblet ; en tête desquels était Gaufredo de Rocaberti. Les moines s’étaient installés jusqu’à dans quatre endroits différents avant de trouver son emplacement définitif ; Ce fut sur un site naturel, d’une beauté incomparable et dont sa nature et cascades incitaient au recueillement et à la prière. L’église abbatiale de Santa María de Piedra, fut consacrée en 1218. En 2018, on célèbre pourtant, l’éphéméride de son huitième centenaire; moment historique celui-ci, dont on doit profiter pour mettre en valeur ce édifice qui est, l’un des plus significatifs de l’architecture du XIII siècle dans les royaumes chrétiens de la Péninsule Ibérique ainsi que, pouvoir étudier le patrimoine artistique qui était dispersé suite à l’ expropriation de Mendizábal. Parmi ces remarquables œuvres, se trouve l’Autel Reliquaire peint en 1390, où l’on gardaient et exposaient les reliques de l’ abbaye.

 

Con la colaboración de Caminos del Románico