Arte, Paisaje y poblamiento en el valle de Oukaïmeden (alto Atlas)

Edición: Marisa Ruiz-Gálvez

 

Valle de Oukaïmenen

Jueves 19 de Noviembre
Sala de conferencias, 18:00
Asistencia libre y gratuita

 

Organiza: Museo Arqueológico Nacional y Departamento de Prehistoria de la Universidad Complutense de Madrid

Ponentes:

  • Andrés Carretero Pérez, Director del Museo Arqueológico Nacional
  • Abdellah Dghoughi, Embajada del Reino de Marruecos en España
  • Concepción Martín Morales, Instituto de Patrimonio Cultural de España
  • Victor Fernández Martínez, Catedrático de Prehistoria de la UCM
  • Mª Luisa Ruiz-Gálvez Priego, Departamento de Prehistoria de la UCM

 

Grabado


Le livre que nous présentons maintenant, Art, Paysage et Peuplement à la Vallée de L’Oukaïmeden, (Haute Atlas), Maroc, offre les résultats d'un projet dévéloppé à l' Haute Atlas en cooperation avec les autorités de Maroc.

Ce projet a été conçu du point de vue de l'archéologie du Paysage et repose sur l'idée que le paysage est une construction culturelle et une projection de la façon dont les humains qui occupent un certain espace, perçoivent, organisent et expérimentent cet espace.

Sous ces prémisses, nous partions de l’hypothèse que l'Oukaïmeden, une vallée situé a 2630 m. s/n.m., ne fut colonisée par l'homme que très tard, lorsque des conditions environnementales beaucoup plus sèches, développées pendant l'Holocène moyen, rendit plus attrayant malgré l'effort nécessaire, la montée saisonnière vers les pâturages estivales.

 

Investigación en el Valle de Oukaïmen

Nous pensions que la haute valeur accordée au bétail, considéré comme richesse mobile dans les pays méditerranéens, pourrait expliquer le commencement de la fréquentation des alpages. Et aussi, que l'art rupestre devrait être lié à l'encodage d'un language symbolique au sujet de la régulation de l’usage des ressources de la vallée, dont les clés nous voulions éclaircir par notre projet.

 

Projet de recherche