Grèce

Miroir étrusque

Bronze
Étrurie
Ve siècle av. J.-C.

Ce miroir est orné de l’image d’une sirène, créature hybride : mi-femme mi-oiseau, flanquée de deux serpents. L’artiste étrusque qui fabriqua cet objet, une offrande funéraire, choisit un motif prestigieux d’origine grec et présent dans le répertoire iconographique étrusque depuis le VIIe siècle av. J.-C. La sirène est un démon dont la nature hybride lui permet de se déplacer dans des lieux interdits aux humains, et qui enlève les mortels, les arrache de leur existence dans le monde des vivants et les transporte dans l’au-delà.

Catalogue

Grâce aux scènes peintes sur les céramiques grecques, il est possible de connaître la vie dans la polis grecque, son organisation, la situation et les activités qu’y exerçaient l’homme et la femme, ainsi que le monde de leurs dieux et leurs héros.

Les différentes scènes reflètent le rôle important que jouaient les Grecs en Méditerranée grâce au commerce, depuis le VIIIe siècle jusqu’au IVe siècle av. J.-C., et l’héritage que cette culture nous a laissé.

Crátera de la locura de Heracles. Detalle

Grecia