Vasos griegos 3D en la Sala de Grecia

Vases grecs 3D

Le musée archéologique national possède l'une des meilleures collections de vases grecs à l'échelle internationale. Elle comprend près de deux milles vases allant du VIIIe au IIIe siècle avant J.-C., dont certaines pièces d'une extraordinaire qualité et d'une immense importance culturelle et artistique. Nous avons sélectionné les trente meilleures pièces de la collection pour réaliser leur présentation avec des modèles 3D. Ce projet est le fruit d'une collaboration entre le MAN et l'Académie royale des beaux-arts de San Fernando, au travers de son laboratoire en sciences humaines numériques, qui a réalisé la numérisation des pièces. Aujourd'hui, ces modèles sont accessibles au public sur Internet et sur un écran interactif situé dans la salle de la Grèce.

Templo de Dougga

La Tunisie en sépia : Photographies présentées lors de l'Exposition historique européenne de 1892

Ce catalogue réunit un ensemble de photographies en papier albuminé qu'a acquis le Musée archéologique national en 1892 afin de les présenter lors de l'Exposition historique européenne, organisée dans le cadre du IVe centenaire de la découverte de l'Amérique, et qui ont ensuite fait l'objet d'un don de la part de l'exposant, le bey de Tunis. Elles montrent différents aspects de la Tunisie, avec des vestiges archéologiques et des vues de villes et monuments religieux, civils ou militaires, en grande partie transformés ou disparus.

Salas de Hispania Romana

Le portrait romain

Le portrait a été un élément essentiel de la culture romaine et l'un de ses grands legs artistiques. Il représentait le pouvoir de ceux qui décidaient de la destinée de l'Empire, mais il montrait également la dimension humaine de ses habitants, du citoyen. Il était utilisé dans toutes les provinces de l'Empire et représentait toutes les classes sociales, du patricien à l'affranchi, du sénateur au magistrat d'une petite ville de province.

Barco Cittá di Genova y postal desde Roma

Souvenirs d'un voyage en Italie et en France en 1930 : les cartes postales d'Emilio Camps

Ce catalogue présente une collection de 1250 cartes postales et le journal d'un voyage d'études en Italie et en France réalisé en 1930 par Emilio Camps Cazorla, conservateur du Musée archéologique national. Les cartes postales achetées au cours du voyage, ainsi que les photographies qu'il a prises et intégrées au journal, ou développées sous forme de cartes postales, ainsi que le journal en lui-même, avec ses dessins et textes manuscrits, constituent un document inédit d'exception qui nous fait découvrir le contexte historique, politique, social et culturel de l'époque.

Archives Siret

Le Musée archéologique national conserve les archives personnelles de l'archéologue belge Louis Siret, considérées comme l'un des plus importants fonds documentaires pour l'étude des sites paléolithiques, néolithiques, chalcolithiques et de l'âge du bronze dans le Sud-Est de la péninsule Ibérique. Le travail constant et précis réalisé par Louis Siret avec son frère Henri et le contremaître Pedro Flores est mis en lumière par les documents archivés dans plus de 70 boîtes et 18 dossiers, qui ont été numérisés et catalogués aux archives du musée entre 2006 et 2014.

Bastida

Refouiller La Bastida et El Campico de Lébor au MAN

Ce catalogue présente les photographies, carnets de terrain et dessins de la collection Siret et de la collection Martínez Santa-Olalla, conservés au Musée archéologique national et liés au site argarique de La Bastida (Totana, Murcie), fouillé en 1886 par le premier et lors de campagnes successives entre 1944 et 1950 par le second. De même, il comporte les fonds documentaires liés au site chalcolithique de Campico de Lébor, également dans la commune de Totana dans la région de Murcie, fouillé par la même équipe que La Bastida au cours de la campagne de 1944.

Museo Español de Antigüedades

Le Musée archéologique national dans la revue Musée espagnol des Antiquités

On y présente la série de planches du Musée espagnol des Antiquités, revue importante du XIXe siècle, qui reproduit des pièces qui ont rejoint le fonds du Musée archéologique national. Au cours de son histoire, le Musée archéologique national a vu évoluer sa conception et ses contenus, et les objets qui appartenaient à sa section ethnographique font aujourd’hui partie du fonds de musées plus spécialisés. C’est pourquoi ce catalogue offre une vision différente du Musée archéologique national, à une époque où l’archéologie, l’art et l’ethnographie cohabitaient dans une institution au caractère plus global.

Corona de Recesvinto

Trésors du MAN

En raison des travaux et suite à la fermeture du MAN, ce dernier a accueilli l'exposition Trésors du MAN entre 2008 et 2011. Située dans les anciennes salles du musée, qui ont été réaménagées avec une nouvelle présentation muséographique, elle présentait plus de 300 pièces d'une grande valeur historique et culturelle. Son objectif était de continuer d'offrir la possibilité aux visiteurs de découvrir les œuvres les plus significatives des différentes collections et d'assister aux activités culturelles qui y sont liées. Le présent catalogue recueille la sélection des pièces de l'exposition regroupées par périodes culturelles.

Patrimoine numismatique ibéro-américain

Les quelque 7.000 pièces frappées en Amérique constituent l’une des collections les plus importantes conservées au cabinet numismatique du Musée archéologique national. Ce catalogue débute avec les séries frappées à l’époque des vice-royautés, puis se poursuit avec les émissions nationales des différents pays après leur indépendance.

Sylloge Nummorum Graecorum

Les catalogues Sylloge Nummorum Graecorum suivent un format international qui permet de présenter de façon synthétique, mais complète, les pièces de l’environnement culturel grec au sens large, depuis la côte atlantique européenne jusqu’au nord-ouest de l’Inde. Le Musée archéologique national débute sa série avec les émissions de Carthage en Ibérie ("hispano-carthaginoises"), et des villes de la région méridionale possédant une écriture phéno-punique et indigène.

Catalogue des monnaies hispano-musulmanes

Le fonds des monnaies hispano-musulmanes du Musée archéologique national constitue la collection la plus importante du monde dans ce domaine, avec près de 17 000 pièces. Ce catalogue compte actuellement les 502 pièces appartenant à la remarquable collection de monnaies hispano-musulmanes que le musée acquit en 1895 auprès d’Antonio Vives y Escudero.