Patrimoine numismatique ibéro-américain : réales de huit, de quatre et de deux de l’atelier monétaire de Potosí

 

Direction:

• Paloma Otero Morán, Departamento de Numismática y Medallística


Equipe de travail:

• Paloma Otero Morán, Departamento de Numismática y Medallística
• Paula Grañeda Miñón, Departamento de Numismática y Medallística
• Departamento de Documentación

 

Ocho escudos de Felipe V. México, 1742 (anverso)

Les émissions coloniales espagnoles constituent l’une des séries les plus importantes du fonds du musée. Avec un volume estimé à plus de 7 000 exemplaires, elles permettent une approche très précise de l’histoire monétaire de cette période. S’y ajoutent les émissions nationales produites par les différents pays après leur accession à l’indépendance, les objets prémonétaires utilisés par les sociétés indigènes et les médailles commémoratives, notamment de la proclamation des rois d’Espagne, phénomène spécifiquement espagnol et américain.
Les frappes coloniales sont à l’origine des systèmes monétaires américains. C’est avec elles que s’implante la monnaie sur le continent, tandis que leur énorme production, permise par les très riches mines d’Amérique, fait de la pièce de huit réaux la première monnaie véritablement internationale. Sa circulation a dessiné les routes du commerce mondial entre le XVIe et le XVIIIe siècle, reliant l’Amérique à l’Europe et à l’Extrême-Orient. Au fil du temps, la pièce de huit réaux est devenue le modèle des émissions nationales des républiques latino-américaines, de même que le dollar des États-Unis.

Ocho reales de Felipe V. Santiago de Cuba, 1741 (reverso)

Depuis 2007, Patrimonio Numismático Iberoamericano a entrepris le catalogage et la numérisation de cette riche collection, dans le cadre d’un projet international auquel participent des spécialistes venus de musées et d’institutions d’Amérique latine. Cette mise en ligne de la collection a pour but de faciliter l’accès à l’information, d’assurer la protection des biens culturels, de créer un corpus utile à la recherche, à ses différents niveaux, mais aussi et surtout de sensibiliser la société à l’importance culturelle des monnaies, qui constituent l’un des principaux objets convoités par les pilleurs d’épaves.
Cette campagne sera axée sur les multiples d’argent frappés à Potosí et appartenant à l’ancienne collection de Domingo Sastre. Le catalogue des monnaies de cet atelier s’enrichira ainsi de près de 300 nouvelles pièces.

 

Publications connexes

Accès au catalogue en ligne