Prehistoire

Ídolos del Museo Arqueológico Nacional

Todos iguales, todos diferentes: Catalogo de ídolos de las primeras sociedades campesinas conservados en el Museo Arqueológico Nacional

Período estimado de realización: 2019-2020

Responsable: Ruth Maicas Ramos

A través de aspectos específicos observados en el estudio directo de las piezas a las que denominamos “ídolos” y teniendo en cuenta las relaciones que se establecen entre ellas, este estudio pretende abordar su interpretación y ofrecer información pormenorizada de la rica colección que custodia el MAN. Partiremos para ello de una revisión del concepto y caracterización de estos objetos que superan los 4 centenares.

Los ídolos prehistóricos del MAN proceden mayoritariamente del repertorio formado por los hermanos Siret entre finales del s. XIX y principios del s. XX en el Sureste de la Península Ibérica, pero junto a estos materiales, conservamos algunos otros conjuntos de gran interés para el tema propuesto, como son las placas de Granja Céspedes o Barbacena, las falanges del Cerro de las Canteras, los oculados de Juan Barbero, etc.

Hendedor

Caractérisation de l’Acheuléen de la vallée du Manzanares à partir des collections lithiques conservées au Musée archéologique national

Période de réalisation estimée : 2014-2016

Responsables : Juan Antonio Martos Romero, Susana Rubio Jara (Institut de l’évolution en Afrique) et Joaquín Panera Gallego (Institut de l’évolution en Afrique)

Ce programme cherche à faire avancer la connaissance des caractéristiques techno-économiques de l’Acheuléen dans la vallée du Manzanares (Madrid). Des travaux récents concernant le cadre géomorphologique de la région permettent de réétudier sous un angle différent les collections lithiques des terrasses pléistocènes de la vallée du Manzanares conservées au Musée archéologique national. La première phase vise à déterminer l’existence ou non de sites acheuléens dans la collection Santa Olalla (années 50 et 60), qui pourraient être attribués à la terrasse complexe de Butarque. La deuxième phase s’intéresse aux sites de la collection Pérez de Barradas (années 20), qui sont situés dans les terrasses échelonnées de + 25-30 m et de + 18/20 m de la vallée du Manzanares. Durant ces deux phases, la méthodologie consistera en une étude techno-économique des collections lithiques. On espère obtenir ainsi une définition plus précise de l’Acheuléen de la région, ainsi qu’une mise en valeur, du point de vue scientifique et informatif, des collections du Musée archéologique national.

Investigación en almacenes

Approximation bibliométrique de l’impact des collections de la préhistoire du Musée archéologique national dans la recherche effectuée dans cette discipline entre les années 1990 et 2007

Période de réalisation estimée : 2013-2015

Il s’agit d’une étude relative aux recherches effectuées concernant les collections de la préhistoire du Musée archéologique national, dans le but de reconstituer le travail qu’elles ont mené pour la connaissance de cette discipline durant les vingt dernières années. Ce projet est basé sur une approximation bibliométrique, avec l’application de différents indicateurs (d’activités et d’impact) fournissant une information quantifiable de cette activité. Il vise également à mettre en valeur le rôle qu’ont eu le Musée archéologique national et ses collections dans le cadre national et international de la recherche en préhistoire.

Yacimiento de El Garcel

Structures de stockage dans le sud-est de la péninsule Ibérique durant la préhistoire récente

Période de réalisation estimée : 2013-2014

Responsables : Mª Paz Román (université d’Almería), Ruth Maicas Ramos (MAN), Asunción Millán et Pedro Beneitez (université autonome de Madrid)

Il s’agit d’une étude des sites dotés de structures négatives datant du Néolithique à l’âge du bronze. La première phase consiste en l’étude des petits sites du bassin de Vera. La deuxième phase est centrée sur le site de El Garcel (Antas, Almería), à partir des pièces du département de préhistoire du MAN et de la documentation de la collection Siret conservées dans ses archives. Bien qu’il s’agisse de l’un des sites les plus souvent cités dans les publications concernant la préhistoire récente du Sud-Est péninsulaire, aucune étude approfondie à son sujet n’a été élaborée jusqu’à présent. On cherchera à établir les caractéristiques générales des pièces conservées, leur distribution et leur relation avec le lieu où elles furent découvertes, ainsi que la capacité et la proposition de fonctionnalité des 252 structures analysées. Il s’agit là de proposer un nouveau séquençage pour ce site.