Organización: Acción Cultural Española y Museo Arqueológico Nacional

Comisario: Gonzalo Ruiz Zapatero


Horario de visita:
Martes a sábado: 9:30 – 20:00
Domingos y festivos: 9:30 – 15:00

Entrada gratuita


Reserva de visitas autónomas para grupos Reserva 

Visitas autónomas en grupos de 10 a 20 personas. Gratuito


Visitas guiadas

De martes a viernes, 12:00 y 18:00 (del 11 de octubre al 28 de marzo, salvo festivos).

Actividad gratuita con aforo limitado. Adquiera su entrada desde una hora antes de la actividad en el mostrador de ENTRADAS.

Reunión en la Sala de exposiciones temporales 5 minutos antes de la visita.


Ciclo de conferencias 

Miércoles, 17 de enero a 14 de marzo de 2018


 

Cette exposition vise à célébrer le processus de construction de l’archéologie espagnole à l’occasion du 150e anniversaire de la fondation du Museo Arqueológico Nacional (MAN), mais aussi de la création du réseau des musées archéologiques espagnols.

Le principal objectif est de présenter l’histoire et l’évolution de l’archéologie espagnole afin de mieux comprendre la construction du passé matériel du pays et sa présentation au public. Ainsi, 150 objets ou ensembles provenant de 68 institutions collaboratrices, véritables icones du passé, donneront une vision générale, actualisée et critique de la construction de notre passé sous l’angle de l’archéologie : une histoire matérielle du passé de l’Espagne.

La création du Museo Arqueológico Nacional et des musées archéologiques, en 1867, a été un événement décisif pour que le public prenne conscience de l’importance du passé en Espagne à la fin du XIXe siècle et au début du XXe.

Les musées archéologiques ont eu dès leur apparition une double mission. D’une part, documenter, préserver et exposer les objets et les vestiges matériels de notre passé, durant toutes les périodes de la préhistoire et de l’histoire, afin de retracer l’évolution des sociétés, ou plutôt de la matérialité sociale. D’autre part, présenter et partager la connaissance du passé en facilitant sa compréhension et son accès à tous les citoyens. D’une certaine manière, le MAN et les musées archéologiques (essentiellement le réseau des musées provinciaux) sont la grande banque de données de l’histoire matérielle de l’Espagne, mais aussi la plus vaste vitrine – et la plus attrayante – de cette grande histoire.

La collaboration de nombreux musées au projet et la plage temporelle de la découverte des objets exposés offriront une remarquable perspective de notre histoire et de son étude.
 

Mujer tocando el mizmar, Museo Santa Clara de Murcia

Mujer tocando el mizmar (la flautista de Santa Clara)

Retrato de Divus Augustus, Museo de Zaragoza

Retrato de Divus Augustus

Efebo de Antequera, Museo de la ciudad de Antequera

Efebo de Antequera