Entrée de nouvelles collections

Afin de compléter et d’améliorer la collection existante, le Musée archéologique national acquiert continuellement de nouveaux biens culturels, comme il l’a fait depuis ses débuts.

Depuis les années 1980, lorsque les compétences en matière d’archéologie ont été transférées aux communautés autonomes, le musée a cessé de recevoir des objets archéologiques provenant de fouilles et de découvertes fortuites. Aussi, l’accroissement du fonds se fait par le biais d’achats occasionnels, mais aussi grâce à des dons ou des dations en paiement d’impôts de particuliers, ce qui provoque des déséquilibres frappants d’une année sur l’autre.